3 étapes pour devenir le meilleur coursier | Actualités

Accéder à mon espace client


Ouvrir un compte client Demander un devis Commander en ligne
     
Inscription à la newsletter

3 étapes pour devenir le meilleur coursier

Article créé le 10/01/2017 à 12:22 par Chloé, modifié le 10/01/2017 à 17:26, dans la catégorie Actualités

L'état d'esprit, le premier facteur de sécurité sur la route

Parti à la retraite ce 1er janvier 2017, Francis était coursier depuis 1976. 41 ans sur les routes parisiennes avec sérieux et fidélité! Francis sera d'accord pour dire que la sécurité est le maitre mot du métier de coursier : sachant que les motards sont plus vulnérables sur la route que les automobilistes, le moindre détail est important. L’esprit doit être focalisé, déconnecté de toute pensée qui pourrait le distraire « Quand on vous donne un itinéraire, il faut moins d’une seconde pour regarder le chemin sur son GPS afin d’être concentré à 100% sur la route. Une fois arrivé, même quand on cherche le 48bis on fait attention à son environnement, car c’est à ce moment-là qu’une voiture peut piler devant vous et là c’est le choc. » La liste des dangers est longue : le stress, les conducteurs qui sont au téléphone, la pluie… C’est pour cela qu'il est primordial d'être en bonne forme psychologique quand on exerce le métier de coursier. 

coursier retraite paris

La communication est primordiale

La communication avec les dispatcheurs est au cœur du métier. « Avec les casques Bluetooth on communique avec notre dispatcheur, et il nous transmet les missions durant la journée. On fait des discussions les plus brèves possible car il faut toujours rester concentré sur la route, vous ne pouvez pas vous permettre de faire des longues discussions passionnées ou à vous épancher sur d’autres sujets.» Les temps de communication sont à la seconde près afin de limiter les dangers et optimiser les kilomètres parcourus.

 

 

S’équiper pour se protéger

Pour l’équipement, il est important de regarder tous les matins la météo, savoir si il pleut ou non et choisir son équipement en conséquence (K-way, pantalon de  pluie). Et pour l'équipement, les marques Dainese et Bering sont idéales pour les professionnelsLes blousons de motos doivent être équipés de coques : dorsales, épaules coudes clavicules.Les gants aussi doivent être coqués, et certifié CE. « Sinon vous risquez déjà de ne pas être suffisamment protégés mais aussi vous risquez une amende de 35 euros et un point de moins sur votre permis». Enfin le casque doit faire l'option d'une attention toute particulière.  « Pour le casque je conseille Arai et Shoei. Il y a aussi l'option du casque amovible. Mais il est très lourd, pour 10h par jour attention aux cervicales!» 

Désormais à la retraite, Francis, passionné, arpentera toujours les routes avec sa moto, pour son plus grand plaisir. Bonne route !


À lire aussi : COURSIERS FREELANCES ET PRÉCARITÉ

Catégories

Archives

Envoi par coursier en île-de-France


Coursier paris
3 étapes pour devenir le meilleur coursier

L'état d'esprit, le premier facteur de sécurité sur la route Parti à la retraite ce 1er janvier 2017, Francis était coursier depuis 1976. 41... Lire la suite dans la catégorie actualités…

Coursiers.com sur Facebook